A propos du réseau

Le réseau scientifique international GABRIEL a été créé pour renforcer les capacités de recherche et de formation des laboratoires locaux dans les pays en développement.

Il vise à améliorer la surveillance en laboratoire des maladies infectieuses ayant un impact majeur sur la santé publique.

Lancé par la Fondation Mérieux en 2008, GABRIEL favorise la collaboration dans le domaine des maladies infectieuses et soutient les actions locales répondant aux enjeux sanitaires nationaux, par les moyens suivants :

  • Recherche collaborative

    sur les infections respiratoires aiguës, les maladies d'origine alimentaire et hydrique et la tuberculose

  • Transfert de technologies

    des outils de diagnostic pour permettre aux laboratoires locaux de détecter les maladies

  • Formation et partage de connaissances

    pour donner aux scientifiques locaux la possibilité de mener des projets de recherche autonomes

Ce réseau à but non lucratif rassemble 20 laboratoires de recherche faisant partie d'établissements universitaires et d'institutions privées.

Le réseau GABRIEL met à profit l'expertise du Laboratoire des Pathogènes Émergents (LPE) de Lyon, en France, qui apporte son aide aux laboratoires membres.

  • Formation pointue du personnel et conformité aux normes internationales (BSL2 et BSL3)
  • Relations solides nouées avec les cliniciens et les autorités de santé publique locales
  • Expertise dans le domaine des infections respiratoires virales et bactériennes
  • Présence dans les zones exposées à un fort risque d'épidémie de maladies émergentes
  • 19 laboratoires membres et plus de 70 scientifiques qui se consacrent aux programmes de recherche GABRIEL

Surveillance épidémiologique et formation

Le réseau GABRIEL a pour objectif de développer les capacités de recherche des laboratoires locaux présents dans des zones sensibles aux maladies infectieuses dans les pays en développement. Le rôle de ces laboratoires est d'assurer une surveillance épidémiologique, de mener des travaux de recherche et d'améliorer la formation.

Détection des maladies

Les tests de laboratoire servant dans les programmes de recherche GABRIEL sont conçus pour identifier les virus, les bactéries et les biomarqueurs dans le cadre d'une approche syndromique, à l'aide de technologies de multiplexage. Ces outils sont mis au point par le Laboratoire des Pathogènes Émergents (LPE), qui en fait profiter les laboratoires GABRIEL à travers ses programmes de formation.

Laboratoire des Pathogènes Émergents (LPE)

L'équipe du LPE s'efforce d'améliorer les outils diagnostiques de recherche pour lutter contre les maladies infectieuses dans les pays en développement et émergents, selon une démarche combinant recherche et formation. Elle s'intéresse aux solutions diagnostiques et thérapeutiques relatives à la surveillance des maladies infectieuses, en s'attachant plus particulièrement :

  • à l'identification et la caractérisation des agents pathogènes associés à l'infection ;
  • aux marqueurs hôtes spécifiquement induits par ces agents pathogènes ;
  • à la biologie moléculaire et cellulaire des agents pathogènes d'origine humaine associée à leurs facteurs de risque.

Étude ciblée des maladies ayant un impact significatif

Dans le cadre de leurs activités de recherche, les laboratoires membres du réseau se concentrent sur les maladies ayant un impact significatif sur la santé publique, comme les maladies respiratoires, la tuberculose et les maladies entériques. Le réseau noue des relations solides avec les institutions nationales et soutient les initiatives en matière de santé publique et de recherche à l'échelle nationale et internationale.